Ayurvéda·Doshas

Vata-Dosha, le mouvement

Bonjour à toutes et à tous. Je vous retrouve après une (très) longue absence pour enfin vous parler des Doshas !

Cet article fait suite à celui-ci qui reprenait les bases sur les Doshas. Si vous ne l’avez pas lu, je vous conseille de le parcourir avant de poursuivre votre lecture, la compréhension sera plus facile.

Aujourd’hui, nous allons aborder le dosha Vata (ou Vata-Dosha). Pour rappel, il existe 7 constitutions selon l’Ayurvéda :
– 3 simples : Vata, Pita, Kapha
– 3 doubles : Vata-Pita, Pita-Kapha, Vata-Kapha
– une triple : Vata-Pita Kapha (qui est extrêmement rare).

Les doubles constitutions sont les plus courantes. En effet, le Prakriti, la constitution ayurvédique, se transmet à la conception via les parents. Si les deux parents sont de constitutions différentes, les probabilités de mettre au monde un bébé avec une double constitution sera d’autant plus élevée. Les doubles constitutions sont plus complexes à rééquilibrer que les simples, puisqu’il faut tenir compte de plusieurs aspects qui sont parfois opposés.

Association de l’air et de l’éther (ou Akasha), Vata est le siège du mouvement. Ses caractéristiques sont la sécheresse, la légèreté, la mobilité, l’irrégularité. Elles se retrouvent à la fois dans le Prakriti et dans le Vikruti.

La constitution Vata (Prakriti)

arbres
Des arbres typiquement Vata, au Canada

Sur le plan physique, les personnes dites « Vata », c’est-à-dire ayant un Vata-Dosha prédominant, sont souvent plutôt « irrégulières ». Ce sont des personnes très grandes, élancées, ou à l’inverse très petites, qui perdent du poids facilement. L’importance de la notion de mouvement empêche les Vata de stocker (le gras, l’énergie…). Toute l’énergie accumulée est immédiatement consommée par ce mouvement perpétuel.

Ce sont également des personnes ayant tendance à avoir la peau très sèche, les cheveux et les ongles secs et cassants. Leur ossature est fine, légère et saillante, avec des articulations qui ont tendance à craquer facilement.

La digestion d’un Vata est souvent complexe. C’est la constipation qui sera le premier signe d’accumulation de Vata-Dosha, avec des selles désagréables et sèches, pouvant occasionner des douleurs, voire des saignements. Le siège de Vata se situe dans le colon et la cavité pelvienne, qui seront généralement les premiers à souffrir de douleurs, d’inflammations en cas d’accumulation de toxines (ou d’Ama).

Les personnes de type Vata sont sensibles au froid et au vent, qui peuvent rapidement les déséquilibrer. Elles sont donc très frileuses, et se reconnaissent simplement dans un groupe : ce sont celles qui se couvrent le plus rapidement !

Chez tous les individus, Vata-Dosha est plus fort à certaines périodes, ce qui risque de déséquilibrer les personnes ayant déjà un Vata important.

  • En automne, saison froide et venteuse, le climat peut causer une hausse des déséquilibres si des ajustements ne sont pas prévus, notamment au niveau de l’alimentation et du rythme de vie.
  • De 3 à 6h et de 15 à 18h, ce sont les périodes Vata de la journée. Ce sont des moments où la digestion est la moins rapide.
  • A partir de 50 ans, Vata-Dosha prend de plus en plus d’importance quelle que soit la constitution de la personne. Dès cet âge, il est fréquent de constater une sécheresse plus importante de la peau, une digestion plus lente et difficile, une perte de poids et/ou une énergie changeante, avec des pics de motivation et des creux qui laissent la personne épuisée.

La condition Vata

Sur le plan physiologique, les personnes de constitution ou de condition Vata ont tendance à avoir une énergie irrégulière, avec parfois des pics d’activité et des crises de fatigue intenses. C’est la présence du vent qui crée ce déséquilibre.

Les personnes Vata sont constamment en mouvement, aiment lancer de nouvelles idées, des créations originales, s’enthousiasment devant la découverte de nouvelles choses… Cependant, l’irrégularité de Vata les amène à abandonner rapidement leurs idées, surtout en cas de période de baisse d’énergie. Ils préfèrent laisser la concrétisation à d’autres, aux caractéristiques plus cadrées et déterminées.

La présence de Vata est quasi-certaine chez les personnes qui sont vues par leur entourage comme des « paniers percés ». Toujours en lien avec les caractéristiques de Vata, il leur est impossible de stocker l’argent et préfèrent le dépenser au gré de leurs envies.

Leur démarche est souvent rapide, comme leur façon de parler, et peu organisée.

L’esprit des Vata est constamment en activité, tant qu’il a de l’énergie. Ce sont donc de formidables éléments motivants, qui sont généralement rapides à la compréhension et à la décision, et qui peuvent entrainer un groupe dans des projets variés et originaux. Cependant, en cas de déséquilibre, cette énergie risque de se transformer en stress qui paralyse totalement Vata-Dosha.

Reconnaitre un déséquilibre et le réguler

Il existe différents stades d’un déséquilibre. De façon générale, le premier stade se manifeste par la digestion chez toutes les constitutions. La résistance au froid est également une bonne façon de vérifier la présence d’un déséquilibre : une personne Vata aura toujours une tendance frileuse, mais si elle est obligée de porter un pull alors que son entourage est en tee-shirt, il y a de fortes probabilités que Vata-Dosha soit trop important.

Vata est déséquilibré par tout ce qui est semblable à ses caractéristiques : le froid, le sec, le léger, l’irrégulier. C’est l’état le plus présent dans notre société, notamment à cause du stress, de la nourriture sous-vide, froide, crue ou déjà préparée, d’un rythme de vie archaïque et qui ne tient pas compte des individualités.

Les personnes en déséquilibre Vata ressentent principalement le stress, l’angoisse. Les pensées naviguent sans cesse, sans raison précise, avec de grosses périodes de doutes et d’incertitudes. Cette suractivité brûle les seules réserves d’énergie qui ont été accumulées et fatigue d’autant plus la personne.

La nourriture crue, le vent, une activité trop intense, un rythme de vie qui ne correspond pas à la personne (horaires irréguliers ou décalés, repas pris sur le pouce, surmenage…) vont avoir tendance à augmenter le déséquilibre Vata. De plus, une personne qui est de constitution Vata, aura tendance à être plus facilement en déséquilibre Vata, sera plus attirée par des activités ou de la nourriture augmentant Vata, et aura plus de difficultés à revenir à un état d’équilibre. N’oublions pas, en Ayurvéda, « le semblable augmente le semblable », mais l’attire également.

Pour diminuer Vata, il faudra utiliser des choses qui ont des qualités opposées : lourd, humide, dense, chaud, stable.

Les bains de vapeurs, la nourriture chaude et réconfortante, les activités régulières et modérées, vont accompagner un rééquilibrage de Vata. Par exemple, se lever et se coucher à heures fixes, consommer des tisanes chauffantes-lubrifiantes, pratiquer du yoga doux mais de façon régulière, s’astreindre à terminer une tâche avant d’en démarrer une autre, réaliser des massages à la pâte…

Enfin, il peut parfois être complexe de repérer ce qui relève de la constitution et de la condition. Une personne peut se définir comme Vata parce que dès l’enfance elle avait tendance à être active, toujours en mouvement, avec une morphologie très fine. Or, l’impact de l’éducation, de la société, de la culture et des événements de la vie peuvent inciter une personne à développer des traits qui ne correspondent pas à son Prakriti. Les sociétés occidentales perturbent de plus en plus le repérage de la constitution, même pour les bébés qui naissent parfois déjà en déséquilibre, ayant pris ceux de ses parents. La prise de pouls peut être un moyen fiable de vérifier la constitution, mais elle ne peut être pratiquée que par un thérapeute expérimenté et dans le cadre d’un suivi.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s