Ayurvéda·Non classé

Jala Neti, l’art du lavage de nez

En Ayurvéda, il existe de multiples techniques de purification, faisant partie d’une routine de vie, appelée Dinacharya (dont nous aurons l’occasion de reparler dans de prochains articles tant cette notion est importante en Ayurvéda).

 Un peu d’histoire ayurvédique…

En Ayurvéda et dans les traditions liées au Yoga, le corps est constitué de Nadis. Les Nadis sont des circuits énergétiques qui permettent au Prana, le souffle vital, de circuler librement et d’assurer la stabilité et l’équilibre dans tout le corps. Il en existe plus de 72 000 ! Les différents rituels ayurvédiques visent principalement à nettoyer et purifier les Nadis principaux, au nombre de 14. Jala Neti est l’une de ces pratiques. En sanskrit, Jala signifie « nettoyer » et « neti » signifie les sinus. Jala Neti consiste donc en une purification de tout le système respiratoire.

Pourquoi se laver le nez ?

Jala Neti est pratiqué en Inde de façon quotidienne, une ou plusieurs fois par jour. Il s’agit d’un soin à la fois en prévention et en guérison. Il est très efficace dans les cas suivants :

  • Nettoyage des poussières, de la pollution ;
  • Sinusites chroniques ;
  • Allergies respiratoires ;
  • Sècheresse nasale (avec des croutes qui se forment dans le nez) ;
  • Migraines ;
  • Rhumes et tous les troubles ORL ;
  • Avant une pratique de méditation ou de pranayama (exercices de respiration) pour éclaircir l’esprit.

Comment pratiquer Jala Neti ?

Jala Neti se pratique avec un objet que l’on appelle une Lota. En cuivre, en inox, en porcelaine ou même en plastique, on trouve cet objet assez facilement sur Internet. Il faut toutefois veiller à sa qualité et toujours acheter votre produit sur un site spécialisé (sur le yoga, l’ayurvéda…) ou en pharmacie. Celle que j’utilise provient de https://chin-mudra.yoga et elle est d’excellente qualité. Ce soin ne nécessite pas de type de sel particulier, mais il est indispensable que votre choix se porte vers un produit le plus naturel possible. Pour cela, le label Nature & Progrès est à mes yeux le meilleur car il garantit la qualité de toute la chaine de production et se trouve facilement en magasin biologique.

Pour réaliser votre lavage de nez, il faut remplir la Lota jusqu’au niveau du bec verseur avec de l’eau à 37 degrés (vous ne devez pas sentir de sensation fraiche en mettant votre doigt sous l’eau) et ajouter une cuillère à thé de sel (cela représente environ 8 à 9 grammes de sel par litre d’eau). Plusieurs essais peuvent être nécessaires pour trouver le bon dosage, mais globalement l’eau doit avoir un gout légèrement salé, comme les larmes ou le sérum physiologique. Mélanger l’eau et le sel puis introduire l’embout de la lota dans une narine. Le but étant de faire entrer l’eau par une narine et de la laisser ressortir de l’autre côté. L’eau salée capte alors tous les déchets accumulés dans vos sinus ce qui permet un nettoyage profond.

On termine toujours un soin Jala Neti par l’application d’huile dans les narines. Cela permet de nourrir les muqueuses, d’éviter le dessèchement lié à l’eau salée (surtout si vous vivez dans une zone calcaire) et de « plaquer » les vibrisses, ces petits poils qui tapissent l’intérieur de nos narines et sont responsables des éternuements à répétitions

Si vous n’êtes pas habitué(e) à ce genre de pratiques, vous aurez sans doute besoin de quelques essais pour réussir l’exercice.

Comment s’entrainer à pratiquer Jala Neti ?

Tout d’abord, vous devez être en mesure de respirer totalement par la bouche sans vous boucher le nez avec vos mains. Lors du lavage de nez, vous ne pourrez pas respirer par vos narines, mais si vous ne respirez pas non plus par la bouche, vous allez rester en apnée et cela peut vous donner des sensations de maux de tête. Essayez de vous entrainer dans un premier temps sans l’eau, pour que la sensation soit moins désagréable en cas d’échec.

Il est possible que lors du passage de l’eau, vous ressentiez une forte tension dans la tête, comme un début de migraine. Pas de panique ! Cela se produit généralement quand vous vous retenez complètement de respirer, vous contractez donc la zone entre vos sourcils. Essayez d’espacer vos sourcils l’un de l’autre, de respirer par la bouche et la douleur devrait s’atténuer presque immédiatement.

Enfin, après les premiers lavages, il est possible que vous ayez de l’eau qui s’évacue de votre nez pendant plusieurs minutes, voire même plusieurs heures ! C’est tout à fait normal car vos sinus ne sont pas complètement débouchés et de l’eau reste bloquée dans les petits recoins. Elle s’évacue lorsque vous penchez la tête en avant ou sur le côté. Ce désagrément disparait avec une pratique régulière.

Si lors de l’exercice, vous ressentez une forte brulure dans le nez, c’est simplement car votre mélange manque de sel ! Il vaut mieux en mettre un peu trop que pas assez.

Quelle huile appliquer après un soin Jala Neti ?

L’application de l’huile est indispensable après un soin Jala Neti, car le passage de l’eau assèche les muqueuses et peut renforcer les troubles allergiques en fragilisant les vibrisses. L’huile permet de nourrir et d’hydrater tout le système respiratoire.

  • Comme toujours en Ayurvéda, l’huile de sésame est recommandée pour tout le monde
  • Si vous n’avez pas envie d’acheter une huile particulière, vous pouvez appliquer n’importe quelle huile alimentaire bio et de première pression à froid. L’huile de coco peut être agréable en cas d’inflammation des narines

L’huile peut être appliquée avec le bout du doigt, en massant l’intérieur de la narine avec l’auriculaire, ou bien ajoutée directement dans la Lota. Il faudra dans ce cas prévoir l’achat d’une Lota allant au lave-vaisselle car l’huile laisse un dépôt très rapidement.

Est-ce possible de se laver le nez autrement ?

Les pharmacies vendent de nombreux sprays destinés au lavage de nez. Leur utilisation peut être moins impressionnante que celle de la Lota, et si vous n’êtes pas habitué(e) à faire des nettoyages de nez, cela peut-être une bonne façon de démarrer. Cependant, il faut absolument être très vigilant à la composition du produit et insister pour voir la liste des ingrédients. Le spray doit contenir uniquement de l’eau de mer, ou de l’eau et du sel. Aucun autre ingrédient n’est nécessaire, y compris pour la conservation puisque le sel est un conservateur naturel et que les packagings sont conçus pour préserver la qualité du produit. Ces produits sont souvent classés sous le nom « eau de mer isotonique ».

Y a-t-il des contre-indications à la pratique du lavage de nez ?

La seule contre-indication réelle est une cloison nasale perforée. Si vous avez une déviation de la cloison nasale, il vaut mieux consulter votre médecin ORL pour lui demander son avis. Si vous êtes enrhumé(e) et que vous avez le nez complètement bouché (aucun air ne passe même après que vous vous soyez mouché(e)), éviter de pratiquer le Jala Neti sans le conseil d’un(e) professionnel(le).

Si vous avez encore des questions au sujet de Jala Neti, n’hésitez pas à les poser en commentaire !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s